La Voix de l’Est
Sébastien Lévesque
Le Quotidien
Sébastien Lévesque

Woke, et après?

CHRONIQUE / C’est l’insulte à la mode en ce moment. Quiconque défend une cause sociale court le risque de se faire traiter de « Woke ». Dernièrement, le premier ministre François Legault lui-même a qualifié Gabriel Nadeau-Dubois, chef parlementaire de Québec solidaire, de Woke. Moi aussi, en raison de ma chronique sur le racisme systémique, j’ai été qualifié de « Woke » par certaines personnes sur les réseaux sociaux. On m’a accusé de céder au « wokisme », une idéologie qui aurait pour effet de semer la division dans la population et de nuire à la cohésion sociale.