La Voix de l’Est
Le discours d’ouverture de François Legault de mardi avait des airs de plateforme électorale.
Le discours d’ouverture de François Legault de mardi avait des airs de plateforme électorale.

Un discours de rupture pour préparer l’élection

Thomas Laberge
Thomas Laberge
Les Coops de l'information
Le discours d’ouverture de François Legault de mardi avait des airs de plateforme électorale. En agissant ainsi, le premier ministre s’assure de prendre l'initiative face aux oppositions déjà affaiblies. Rien de surprenant: les Québécois seront appelés aux urnes dans un an, et le gouvernement caquiste est déjà sur le pied de guerre.