La Voix de l’Est
Selon le rapport d’une commission d’enquête, le président brésilien Jair Bolsonaro ferait face à au moins 11 chefs d’accusation, dont «homicide par omission», «charlatanisme» et «crime contre l’humanité».
Selon le rapport d’une commission d’enquête, le président brésilien Jair Bolsonaro ferait face à au moins 11 chefs d’accusation, dont «homicide par omission», «charlatanisme» et «crime contre l’humanité».

COVID-19 au Brésil: la divulgation d’un rapport incriminant Bolsonaro reportée

Jordi Miro
Agence France-Presse
Le Sénat du Brésil a annoncé dimanche le report d’une journée, de mardi à mercredi, de la divulgation très attendue d’un rapport d’une commission d’enquête censé incriminer Jair Bolsonaro pour sa politique jugée irresponsable et «criminelle» durant la pandémie de coronavirus.