La Voix de l’Est

Vénus n'a jamais pu accueillir d'océans, un sort auquel la Terre a échappé de peu

Pierre Celerier
Agence France-Presse
PARIS — Vénus n'a jamais pu accueillir d'océans, selon une étude de scientifiques ayant utilisé un modèle climatique sophistiqué, dont les conclusions affaiblissent encore l'hypothèse que la planète «jumelle» de la Terre ait pu abriter la vie.