La Voix de l’Est
« On reste surpris au début. Bien sûr que la balle ne va pas aussi rapidement que d’habitude, mais le calibre est assez impressionnant », a noté Éric Noël, l’expérimenté juge de lignes.
« On reste surpris au début. Bien sûr que la balle ne va pas aussi rapidement que d’habitude, mais le calibre est assez impressionnant », a noté Éric Noël, l’expérimenté juge de lignes.

De Granby à Tokyo pour arbitrer

Étienne Bouthillier
Étienne Bouthillier
La Voix de l'Est
Deux personnes provenant de la région ont fait le voyage à Tokyo. Éric Noël et Marie Hébert n’ont pas performé en tant qu’athlètes aux Jeux paralympiques d’été. C’est plutôt pour y arbitrer, respectivement au tennis et au boccia, que les deux passionnés se sont retrouvés au pays du Soleil levant.