La Voix de l’Est
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
La mort de Joyce Echaquan en septembre 2020 a mis en lumière l’existence du racisme systémique au Québec.
La mort de Joyce Echaquan en septembre 2020 a mis en lumière l’existence du racisme systémique au Québec.

La fin de l’indifférence

CHRONIQUE / Il ne se trouve plus beaucoup de gens aujourd’hui au Québec pour ne pas reconnaître l’existence du racisme systémique dans certaines institutions. Même la coroner Géhane Kamel, dans son rapport sur la mort tragique de Joyce Echaquan en septembre 2020 à l’hôpital de Joliette, en fait sa principale recommandation: que le gouvernement du Québec reconnaisse le racisme systémique et s’engage à l’éliminer. En fait, il ne reste plus grand monde à convaincre, sauf peut-être le gouvernement de François Legault.