La Voix de l’Est

Un après-débat presque entièrement en anglais

La Voix de l'Est
LA VOIX DES LECTEURS / Alors qu’il était tard mercredi soir, et qu’on aurait aimé connaitre l’opinion des journalistes invités(es) par Anne-Marie Dussault concernant les faits marquants de ce deuxième débat des chefs en français, voilà qu’ils étaient sans cesse interrompus par l’arrivée d’un chef qui devait se prêter pendant une dizaine de minutes aux questions des journalistes. Un après-débat redondant qui n’apportait rien de nouveau.