La Voix de l’Est
Mickaël Bergeron
La Tribune
Mickaël Bergeron
Idéalement, un quartier serait réfléchi afin qu’il puisse avoir une place pour toutes les personnes qui l’animent : les populations locales, les travailleurs et travailleuses, les commerçants et leurs clientèles de passage, etc.
Idéalement, un quartier serait réfléchi afin qu’il puisse avoir une place pour toutes les personnes qui l’animent : les populations locales, les travailleurs et travailleuses, les commerçants et leurs clientèles de passage, etc.

Les visages d’un quartier

CHRONIQUE / Quand je suis déménagé à Sherbrooke l’automne dernier, plusieurs personnes m’ont déconseillé d’aller vivre dans le centre-ville, particulièrement autour de Wellington Sud. Sauf que moi, j’aime ça, les quartiers urbains. Si j’ai abouti dans un autre quartier, c’est beaucoup plus pour une question de logements disponibles.