La Voix de l’Est
Dr Sylvain Charlebois
Professeur en distribution et politiques agroalimentaires, Université Dalhousie
Dr Sylvain Charlebois
Nous mangeons ce que nous importons, et nous exportons ce que nous pêchons, voilà une stratégie diamétralement opposée à l’autonomie alimentaire, estime l’auteur.
Nous mangeons ce que nous importons, et nous exportons ce que nous pêchons, voilà une stratégie diamétralement opposée à l’autonomie alimentaire, estime l’auteur.

Le paradoxe de la mer dans notre assiette

COMMENTAIRE / Les Québécois entretiennent une relation bizarre avec les produits de la mer. Selon les données de NielsenIQ, les consommateurs québécois achètent pour environ 334 millions de dollars de poissons et de fruits de mer par an sur un total de 865 millions pour l’ensemble du Canada.