Deux jeunes pousses de la région primées

Hugo Noiseux Boucher (à droite), copropriétaire de la brasserie Robin - Bière Naturelle avec son frère Mathieu, compte investir le montant de sa bourse pour faire croître l’offre de son entreprise, en la dotant notamment d’une terrasse plus spacieuse et d’un menu de style cantine concocté avec des ingrédients québécois.

Deux jeunes entrepreneurs de la région recevront une bourse d’honneur de 25 000$ chacun ainsi qu’un accompagnement d’un an offert par le Réseau Mentorat afin de faire prospérer leur entreprise. Comme 73 autres entrepreneurs de 18 à 35 ans des quatre coins de la province, ils se sont démarqués parmi plus de 400 candidatures reçues l’automne dernier.


L’originalité, le caractère novateur, le plan marketing et l’analyse de marché de leur projet entrepreneurial a permis à Hugo Noiseux Boucher, copropriétaire de Robin - Bière naturelle et Catherine Lamontagne, fondatrice de OROKOM Communication marketing de se tailler une place parmi les lauréats de ces bourses décernées par le gouvernement du Québec.

«J’étais très enthousiaste de savoir que ma candidature avait été retenue, confie Mme Lamontagne. Cette aide-là va nous permettre de réaliser des projets qui nous tiennent à coeur.»



En effet, la présidente de la PME bromontoise fondée en 2016 souhaite intégrer les meilleures pratiques en développement durable dans ses activités. «C’est un accompagnement qu’on n’aurait pas pu obtenir autrement», dit-elle du mentorat qui l’aidera à atteindre ses objectifs.

La bourse lui permettra également de consolider des embauches, OROKOM Communication marketing comptant actuellement six employées dans quatre régions du Québec. «Sur le millier d’agences qui existent au Québec, plus de la moitié compte moins de cinq employés», souligne la jeune entrepreneure qui, plutôt que de miser sur la croissance des profits de sa firme, choisit d’évaluer son succès en fonction du rayonnement de ses réalisations.

La bourse et l’accompagnement permettront à Catherine Lamontagne, fondatrice de OROKOM Communication marketing d’intégrer les meilleures pratiques en développement durable dans ses activités et de consolider des embauches.

«On présente les choses différemment, on ne cherche pas à devenir les plus gros, renchérit Mme Lamontagne. On mise sur les gens, sur l’équilibre et des emplois de qualité. De recevoir la bourse, c’est une petite tape dans le dos, ça donne encore plus de sens à ce qu’on fait et on est reconnus dans l’avenue qu’on a choisie.»

Un coup de pouce pour la croissance

Pour sa part, Hugo Noiseux Boucher, copropriétaire de la brasserie Robin - Bière Naturelle avec son frère Mathieu, compte investir le montant de sa bourse pour faire croître l’offre de son entreprise, en la dotant notamment d’une terrasse plus spacieuse et d’un menu de style cantine concocté avec des ingrédients québécois.



«On espère être prêts pour l’été, et que celui-ci soit moins pandémique! lance le principal intéressé, qui s’est dit agréablement surpris d’avoir été retenu pour la bourse.

Le mentorat offert avec ce prix sera aussi une nouvelle expérience pour le duo de frères brasseurs, dont le commerce représente aussi leur baptême entrepreneurial. «J’ai hâte de voir à quoi ça ressemble et jusqu’où ça peut nous mener», explique M. Noiseux Boucher.

Bien que toute jeune, l’entreprise sise dans une ancienne ébénisterie de Waterloo et ayant ouvert ses portes il y a tout juste deux ans a déjà le vent dans les voiles et est même victime de son succès. «On n’arrive pas à fournir à la demande! Tous nos brassins s’envolent rapidement», témoigne le brasseur.

En conséquence, les frangins réfléchissent actuellement à un plan de croissance à plus long terme afin de déterminer s’ils agrandissent leur installation actuelle ou s’ils se relocalisent autre part.

Les bourses, qui totalisent tout près de 1,9 million de dollars, seront décernées lors d’une cérémonie de reconnaissance qui aura lieu en ligne le 18 mars prochain, au cours de l’événement virtuel Expo Entrepreneurs 2021.