La Voix de l’Est
Quand Tampa a été choisie pour accueillir le Super Bowl cette année, les propriétaires de clubs de danseuses s’attendaient à une manne. Rien n’est maintenant moins certain. Il y a une pandémie mondiale, la ville oblige le port du masque et le stade ne sera rempli qu’au tiers, avec quelque 22 000 spectateurs.
Quand Tampa a été choisie pour accueillir le Super Bowl cette année, les propriétaires de clubs de danseuses s’attendaient à une manne. Rien n’est maintenant moins certain. Il y a une pandémie mondiale, la ville oblige le port du masque et le stade ne sera rempli qu’au tiers, avec quelque 22 000 spectateurs.

Les clubs de Tampa s’attendent à un Super Bowl inhabituel

Tamara Lush
Associated Press
TAMPA, Fla. - Elizabeth Reed danse au Scores Gentleman’s Club, un club d’effeuilleuses situé près du stade où sera disputé le Super Bowl dimanche. Porter un masque pendant qu’elle travaille est comme «faire du cardio» en se couvrant le nez et la bouche, a-t-elle dit.