La Voix de l’Est
Mario Gendron
Mario Gendron
Le 27 novembre 1954, le défilé du père Noël se met en branle à l’école Assomption­ pour se rendre au magasin Fortin, à l’angle des rues Principale et Johnson. Quelque 4000 enfants s’étaient rassemblés le long du parcours pour acclamer le joyeux personnage.
Le 27 novembre 1954, le défilé du père Noël se met en branle à l’école Assomption­ pour se rendre au magasin Fortin, à l’angle des rues Principale et Johnson. Quelque 4000 enfants s’étaient rassemblés le long du parcours pour acclamer le joyeux personnage.

Ce bon vieux père Noël [PHOTOS]

CHRONIQUE / Dès décembre venu, on le voit partout : à la porte des pharmacies, où il sollicite notre générosité pour quelque bonne cause, dans les grands magasins, où les enfants, assis sur ses genoux, lui confient leur liste de cadeaux, dans les maisons, la nuit de Noël, où il distribue les étrennes dont on rêve depuis des semaines. Accompagné de ses lutins, de son traîneau et de ses rennes, il participe aussi à de multiples défilés dont il est invariablement le personnage central. Le père Noël possède le don d’ubiquité et il semble aussi intemporel que les rêves qu’il incarne.