La Voix de l’Est
L’entreprise Sani-Éco planche sur un projet qui lui permettra d’agrandir l’aire de réception des matières en vrac récoltées en Haute-Yamaska et dans Brome-Missisquoi dans le cadre de la collecte sélective. L’investissement est estimé à 2,5 millions $.
L’entreprise Sani-Éco planche sur un projet qui lui permettra d’agrandir l’aire de réception des matières en vrac récoltées en Haute-Yamaska et dans Brome-Missisquoi dans le cadre de la collecte sélective. L’investissement est estimé à 2,5 millions $.

Un projet d’agrandissement dans les cartons de Sani-Éco

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Moins de deux ans après avoir investi plus de 6 millions $ pour moderniser son centre de tri, Sani-Éco planche sur un autre projet. L’entreprise granbyenne souhaite agrandir l’aire de réception des matériaux en vrac du bac bleu à ses installations de la rue Édouard. L’investissement est estimé à 2,5 millions $.