La Voix de l’Est
Les données, qui ont été reçues avec scepticisme par certains, indiquent que les évaluateurs externes se sont prononcés 1475 fois en date du 1er novembre. De ce nombre, 905 cas ont été évalués parce que des détenus étaient isolés plus longtemps que les périodes autorisées par la loi.
Les données, qui ont été reçues avec scepticisme par certains, indiquent que les évaluateurs externes se sont prononcés 1475 fois en date du 1er novembre. De ce nombre, 905 cas ont été évalués parce que des détenus étaient isolés plus longtemps que les périodes autorisées par la loi.

Peu de détenus ont été retirés de l’isolement depuis des évaluations externes

Colin Perkel
La Presse Canadienne
Selon des informations inédites du Service correctionnel du Canada, seulement 2 % des analyses effectuées par des décideurs externes indépendants ont abouti à ce que les détenus soient sortis de l’isolement, et cela n’a pas toujours été fait immédiatement.