La Voix de l’Est
L’agronome Pascal Genest-Richard et l’agriculteur Jonathan Robinson dans un champ de maïs où du raygrass a été planté entre les rangs.
L’agronome Pascal Genest-Richard et l’agriculteur Jonathan Robinson dans un champ de maïs où du raygrass a été planté entre les rangs.

Un rempart de plus pour protéger les cours d’eau et les terres agricoles

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est
En agriculture, les bandes riveraines sont le dernier rempart pour protéger les cours d’eau contre les sédiments et le lessivage des nutriments. Depuis cinq ans, un agriculteur de Saint-Armand a adopté une pratique peu répandue au Québec : la culture de couverture. Cette technique permet d’empêcher les sédiments de se rendre à la bande riveraine.