La Voix de l’Est
La COVID-19 génère évidemment beaucoup d’anxiété, mais n’oublions pas les raisons pour lesquelles nous étions collectivement d’accord que l’utilisation du plastique à profusion n’était pas souhaitable. Et ces raisons demeurent bonnes, autant avant que pendant la pandémie.
La COVID-19 génère évidemment beaucoup d’anxiété, mais n’oublions pas les raisons pour lesquelles nous étions collectivement d’accord que l’utilisation du plastique à profusion n’était pas souhaitable. Et ces raisons demeurent bonnes, autant avant que pendant la pandémie.

Le retour du plastique

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur en distribution et politiques agroalimentaires, Université Dalhousie
COMMENTAIRE / Le dicton le dit bien: chasser le naturel et il revient au galop.