La Voix de l’Est
On voit ici Élizabeth Groulx-Tellier, coordonnatrice de projets en environnement pour l’ACBVLB et son collègue Sébastien Fortin, lors d’une opération sur le lac Bromont.
On voit ici Élizabeth Groulx-Tellier, coordonnatrice de projets en environnement pour l’ACBVLB et son collègue Sébastien Fortin, lors d’une opération sur le lac Bromont.

Lac Bromont: les algues bleues reculent, le myriophylle à épi prolifère

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
Alors que les cyanobactéries, les fameuses algues bleues, perdent du terrain dans le lac Bromont depuis l’épandage de Phoslock, certaines plantes envahissantes continuent de proliférer rapidement. C’est le cas du myriophylle à épi. Plusieurs options pour contrôler la propagation de cette plante aquatique nuisible ont été dévoilées, mercredi, par l’Association de conservation du bassin versant du lac Bromont.