La Voix de l’Est
Si les coulées d’eau d’érable au mois de février ont toujours été plutôt rares, elles deviendront bientôt la norme en raison des changements climatiques.
Si les coulées d’eau d’érable au mois de février ont toujours été plutôt rares, elles deviendront bientôt la norme en raison des changements climatiques.

Des saisons des sucres devancées

Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune
Si les coulées d’eau d’érable au mois de février ont toujours été plutôt rares, elles deviendront bientôt la norme en raison des changements climatiques. C’est ce que prévoit le professeur de l’Université de Sherbrooke Dominique Gravel, qui se spécialise dans l’érable à sucre.