La Voix de l’Est
Le fait de dormir seulement quelques heures par nuit, puis de soudainement changer son horaire de sommeil pour récupérer, et ensuite retourner encore à une privation de sommeil, est presque pire que la privation de sommeil elle-même, conclut une nouvelle étude.
Le fait de dormir seulement quelques heures par nuit, puis de soudainement changer son horaire de sommeil pour récupérer, et ensuite retourner encore à une privation de sommeil, est presque pire que la privation de sommeil elle-même, conclut une nouvelle étude.

Inutile, la grasse matinée

Jean-Benoit Legault
La Presse canadienne
Inutile de faire la grasse matinée la fin de semaine pour combler le déficit de sommeil accumulé pendant la semaine : non seulement ça ne fonctionne pas vraiment, mais vous êtes peut-être même en train d’aggraver votre état de santé.