La Voix de l’Est
Selon l’ACEF Montérégie-Est, la volonté du gouvernement d’interdire la consommation de cannabis sur la voie publique est trop pénalisante, car elle priverait un locataire, dont le bail interdit de fumer de la marijuana chez lui, d’un lieu pour consommer la substance légalisée en octobre dernier.
Selon l’ACEF Montérégie-Est, la volonté du gouvernement d’interdire la consommation de cannabis sur la voie publique est trop pénalisante, car elle priverait un locataire, dont le bail interdit de fumer de la marijuana chez lui, d’un lieu pour consommer la substance légalisée en octobre dernier.

Cannabis: le projet de loi est trop restrictif, selon l’ACEF

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
L’interdiction de consommer du cannabis dans les lieux publics est trop restrictive, étant donné que les propriétaires de certains logements défendent aussi à leurs locataires d’en fumer, estime l’ACEF Montérégie-Est. L’organisme a fait récemment parvenir un mémoire détaillant sa position sur le sujet au ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant.