La Voix de l’Est
Une soixantaine de personnes se sont déplacées pour manifester leur grogne et leur désarroi aux élus dans le dossier du camping Tropicana. De façon exceptionnelle, deux policiers étaient présents pour assurer l'ordre. Mais ils n'ont pas eu à intervenir.
Une soixantaine de personnes se sont déplacées pour manifester leur grogne et leur désarroi aux élus dans le dossier du camping Tropicana. De façon exceptionnelle, deux policiers étaient présents pour assurer l'ordre. Mais ils n'ont pas eu à intervenir.

Dossier du Camping Tropicana: Granby propose un médiateur

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Comme prévu, le dossier du camping Tropicana a mobilisé une bonne partie du conseil municipal de Granby hier soir. Une soixantaine de personnes se sont déplacées pour manifester leur grogne et leur désarroi aux élus. D'entrée de jeu, le maire, Richard Goulet, leur a assuré être «en mode recherche de solutions». L'embauche d'un médiateur indépendant pour «permettre aux parties de se parler» a aussi été proposée.