La Voix de l’Est
L'acte de vente du camping Tropicana ne mentionne pas de problème de zonage concernant les maisons-mobiles habitées à l'année. Et le propriétaire de l'époque, Gilles Sorel, n'en fait pas mention non plus dans la déclaration du vendeur comprise dans l'acte de vente.
L'acte de vente du camping Tropicana ne mentionne pas de problème de zonage concernant les maisons-mobiles habitées à l'année. Et le propriétaire de l'époque, Gilles Sorel, n'en fait pas mention non plus dans la déclaration du vendeur comprise dans l'acte de vente.

Vente du camping Tropicana : la question du zonage oubliée

Michel Laliberté
Michel Laliberté
La Voix de l'Est
L'acte de vente du camping Tropicana ne mentionne pas de problème de zonage concernant les maisons mobiles habitées à l'année. Et le propriétaire de l'époque, Gilles Sorel, n'en fait pas mention non plus dans la déclaration du vendeur comprise dans l'acte de vente.