La Voix de l’Est
« Si cette loi peut aider le monde et obliger certaines écoles à agir, c'est une très bonne chose», indique Nicolas Vandal, qui a lui-même été victime d'intimidation.
« Si cette loi peut aider le monde et obliger certaines écoles à agir, c'est une très bonne chose», indique Nicolas Vandal, qui a lui-même été victime d'intimidation.

Un pas dans la bonne direction

Maxime Massé
Maxime Massé
La Voix de l'Est
Le Granbyen Nicolas  Vandal se réjouit de voir que Québec manifeste enfin la volonté politique de s'attaquer au phénomène de l'intimidation. Le jeune Nicolas, qui a lui-même été intimidé de la maternelle à l'école secondaire et qui raconte aujourd'hui son expérience dans des conférences, voit du bon oeil l'arrivée de la nouvelle loi que compte déposer cette semaine le gouvernement Charest.