La Voix de l’Est
Depuis plusieurs mois, les résidants des 18 nouveaux logements communautaires pour personnes âgées de 75 ans et plus de la Villa Laliberté, située rue Drummond, demandent à l'Office municipal d'habitation de Granby (OMH) que l'obligation d'acheter cinq repas par semaine à l'entreprise Les surgelés JLM soit révisée.
Depuis plusieurs mois, les résidants des 18 nouveaux logements communautaires pour personnes âgées de 75 ans et plus de la Villa Laliberté, située rue Drummond, demandent à l'Office municipal d'habitation de Granby (OMH) que l'obligation d'acheter cinq repas par semaine à l'entreprise Les surgelés JLM soit révisée.

Repas obligatoires à Villa Laliberté : les résidants veulent avoir le choix

Dominique Talbot
La Voix de l'Est
Depuis plusieurs mois, les résidants des 18 nouveaux logements communautaires pour personnes âgées de 75 ans et plus de la Villa  Laliberté, située rue Drummond, demandent à l'Office municipal d'habitation de Granby (OMH) que l'obligation d'acheter cinq repas par semaine à l'entreprise Les surgelés JLM soit révisée. Ils arguent notamment que la qualité des repas ne les satisfait pas. De son côté, l'OMH, qui n'a pas de contrat avec JLM, soutient que cette clause incluse dans le bail de location doit être respectée pour garder le logement.