La Voix de l’Est
François Bonnardel considère la fusion comme une continuité et non comme une rupture.
François Bonnardel considère la fusion comme une continuité et non comme une rupture.

Oui à la fusion : «Pour moi, c'est une continuité» - François Bonnardel

Dominique Talbot
La Voix de l'Est
C'est fait: l'Action démocratique du Québec n'est plus. Au terme d'un vote qui s'est étalé du 9 au 19 janvier, le dernier chef de l'histoire du parti, Gérard Deltell a officialisé, hier avant-midi, sa fusion avec la CAQ de François Legault. Pour le député de Shefford, le nouveau caquiste François Bonnardel, ce renouveau correspond à ce dont le Québec a besoin.