La Voix de l’Est
Michael Eldridge n'a pas apprécié d'être condamné à 90 jours de prison pour son crime.
Michael Eldridge n'a pas apprécié d'être condamné à 90 jours de prison pour son crime.

Outré d'aller en prison

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
C'est en vociférant que le Suttonnais Michael Eldridge a accueilli sa sentence, hier, six mois après avoir été reconnu coupable d'avoir battu deux cyclistes professionnels.