La Voix de l’Est
Nathalie Blanchard fait maintenant attention à ce qu'elle écrit et aux photos qu'elle publie sur Facebook. «Je fais attention à ce que je dis, je garde mes pensées pour moi», dit-elle. Son avocat, Thomas Lavin, estime qu'elle a atteint son but: dénoncer les compagnies d'assurances et sensibiliser les internautes aux dangers du web. «Elle ne voulait pas que ça arrive à d'autres personnes», dit l'avocat.
Nathalie Blanchard fait maintenant attention à ce qu'elle écrit et aux photos qu'elle publie sur Facebook. «Je fais attention à ce que je dis, je garde mes pensées pour moi», dit-elle. Son avocat, Thomas Lavin, estime qu'elle a atteint son but: dénoncer les compagnies d'assurances et sensibiliser les internautes aux dangers du web. «Elle ne voulait pas que ça arrive à d'autres personnes», dit l'avocat.

Facebook : IBM règle son litige avec une employée

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
Nathalie Blanchard n'aura pas à témoigner en cour pour prouver qu'elle était toujours en dépression lorsqu'elle a publié sur internet des déclarations et des photos d'elle en train de faire sur la fête, notamment sur une plage de Floride.