La Voix de l’Est
Le conseiller municipal Pascal Bonin doute du bien-fondé d'un emprunt de trois millions de dollars pour une place publique au centre-ville de Granby.
Le conseiller municipal Pascal Bonin doute du bien-fondé d'un emprunt de trois millions de dollars pour une place publique au centre-ville de Granby.

Bonin en croisade contre un règlement d'emprunt

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Le conseiller municipal Pascal Bonin ira signer le registre, ouvert à l'hôtel de ville demain et jeudi, de 9h à 19h. Et il invite tous les Granbyens qui s'opposent «à l'augmentation de la dette, au projet de place publique au centre-ville ou à la façon dont sont gérées les finances publiques» à l'imiter.