La Voix de l’Est
Le matin du 1er décembre dernier, Nancy Pichette avait frappé le policier Vincent Roy alors qu'elle était au volant d'un camion cube. Elle avait d'abord embouti l'auto-patrouille de M. Roy avant de frapper ce dernier, qui se trouvait sur le bord de la route 139, où il distribuait un constat d'infraction à un automobiliste.Il est mort sur le coup.
Le matin du 1er décembre dernier, Nancy Pichette avait frappé le policier Vincent Roy alors qu'elle était au volant d'un camion cube. Elle avait d'abord embouti l'auto-patrouille de M. Roy avant de frapper ce dernier, qui se trouvait sur le bord de la route 139, où il distribuait un constat d'infraction à un automobiliste.Il est mort sur le coup.

Impliquée dans deux accidents mortels en moins d'un mois

Dominique Talbot
La Voix de l'Est
C'est un bien triste coup du destin qui a frappé Nancy Pichette, 41 ans, décédée plus tôt cette semaine, sur le rang de l'Église à Sainte-Angèle-de-Monnoir après avoir perdu le contrôle de son véhicule. Moins d'un mois plus tôt, c'est elle qui avait happé mortellement l'agent Vincent Roy, du service de police de Bromont, alors qu'il effectuait un contrôle de routine sur la route 139 dans le secteur Adamsville.