La Voix de l’Est
La grenouille qui a été mise à l'eau en matinée hier avait pour mission de briser la glace sur la rivière en aval de l'endroit de la disparition de Maxime Dion. L'objectif est que cette glace, une fois brisée, s'écoule en suivant le courant de la rivière, et qu'elle emporte avec elle le frasil qui nuit au travail des plongeurs.
La grenouille qui a été mise à l'eau en matinée hier avait pour mission de briser la glace sur la rivière en aval de l'endroit de la disparition de Maxime Dion. L'objectif est que cette glace, une fois brisée, s'écoule en suivant le courant de la rivière, et qu'elle emporte avec elle le frasil qui nuit au travail des plongeurs.

Une «grenouille» à la rescousse pour retrouver le petit Maxime

Maxime Massé
Maxime Massé
La Voix de l'Est
Les recherches pour retrouver le petit Maxime Dion, qui a disparu lundi dans les eaux de la rivière Noire à Upton ont encore une fois été infructueuses, hier. Malgré l'aide d'une grenouille, une rétrocaveuse amphibie utilisée pour briser les embâcles sur les rivières au printemps, les secouristes n'avaient toujours trouvé aucun signe du jeune garçon à la tombée du jour. Après quatre journées de recherches sans succès, les plongeurs de la Sûreté du Québec seront de retour sur le cours d'eau dès le lever du soleil ce matin.