La Voix de l’Est
« On juge que le tatouage affecte l'image du service », dit le DG de la Ville de Granby, Michel Pinault.
« On juge que le tatouage affecte l'image du service », dit le DG de la Ville de Granby, Michel Pinault.

L'apparence d'un pompier indispose la Ville de Granby

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Parce que son allure contrevient à l'image du service des incendies, la Ville de Granby exige qu'un de ses pompiers recouvre le tatouage qu'il arbore sur un bras et retire les boucles d'oreilles qui ont pour effet d'agrandir ses lobes d'oreilles (stretching pour les initiés). S'il refuse de se plier à ces mesures, le pompier pourrait être congédié, ont convenu les élus lundi, lors de la séance du conseil municipal.