La Voix de l’Est
Présent hier à la Librairie des Galeries de Granby pour une séance de signatures de son livre La force d'y croire, l'ancien joueur du Canadien George Laraque s'est dit surpris de la nomination de Randy Cunneyworth à titre d'entraîneur-chef.
Présent hier à la Librairie des Galeries de Granby pour une séance de signatures de son livre La force d'y croire, l'ancien joueur du Canadien George Laraque s'est dit surpris de la nomination de Randy Cunneyworth à titre d'entraîneur-chef.

Randy Cunneyworth à la tête du CH : une nomination qui fait jaser

Maxime Massé
Maxime Massé
La Voix de l'Est
La nomination de Randy Cunneyworth, un unilingue anglophone, à titre d'entraîneur-chef du Canadien de Montréal a continué de faire jaser la planète hockey québécoise, hier, au lendemain du congédiement de Jacques Martin. Une décision qui en a étonné plusieurs, d'autant plus qu'il s'agit de la première fois en 27 ans qu'un entraîneur ne maîtrisant pas la langue de Molière se retrouve derrière le banc des Glorieux.