La Voix de l’Est
Christelle Bogosta croit que Daniel Paillé devra d'abord combattre la morosité politique de la population.
Christelle Bogosta croit que Daniel Paillé devra d'abord combattre la morosité politique de la population.

Le premier défi du nouveau chef: ramener les gens vers la politique

Dominique Talbot
La Voix de l'Est
Après plusieurs mois sans leader, le Bloc québécois s'est choisi un nouveau chef hier en la personne de Daniel Paillé. Défait aux dernières élections par la néo-démocrate Marjolaine Boutin-Sweet dans Hochelaga, celui-ci devra maintenant remettre sur pied un parti sévèrement décimé lors de la dernière élection fédérale. Mais selon Christelle Bogosta, porte-parole du Bloc dans Brome-Missisquoi, M. Paillé saura relever le défi.