La Voix de l’Est
«Pourquoi il y a encore trois ou quatre jeunes par classe qui se font intimider régulièrement? Les taux ne baissent pas», déplore Marie-Danielle Lemieux, intervenante à la commission scolaire du Val-des-Cerfs.
«Pourquoi il y a encore trois ou quatre jeunes par classe qui se font intimider régulièrement? Les taux ne baissent pas», déplore Marie-Danielle Lemieux, intervenante à la commission scolaire du Val-des-Cerfs.

Intimidation: «Il faut une volonté de tout le personnel»

Chantal Vallée
Chantal Vallée
La Voix de l'Est
Depuis 10 ans, Marie-Danielle Lemieux travaille à enrayer l'intimidation dans les écoles. L'intervenante de la commission scolaire du Val-des-Cerfs a donc été extrêmement bouleversée par le suicide de la jeune Marjorie Raymond.