La Voix de l’Est
Pour Nicolas Vandal, qui a trop longtemps vécu l'intimidation de ses pairs, les victimes doivent trouver la force de parler de leur détresse. Mais il insiste surtout pour qu'il y ait des ressources prêtes à agir, dans les familles comme dans les écoles.
Pour Nicolas Vandal, qui a trop longtemps vécu l'intimidation de ses pairs, les victimes doivent trouver la force de parler de leur détresse. Mais il insiste surtout pour qu'il y ait des ressources prêtes à agir, dans les familles comme dans les écoles.

De souffre-douleur à conférencier

Dominique Talbot
La Voix de l'Est
Bien des gens se sont sentis interpellés de près ou de loin par le suicide de Marjorie Raymond, lundi dernier. C'est le cas du Granbyen Nicolas Vandal, qui a dû subir les railleries et la violence de ses semblables de la maternelle à l'école secondaire.