La Voix de l’Est
Directeur du service des incendies de Shefford, André Cadorette tient ici le casque de l'agent Vincent Roy, qui travaillait au sein de la brigade. «Il n'avait aucun ennemi, ce gars-là. Vincent, c'est un gars qui était tout le temps dévoué, un super travaillant», dit-il, en ajoutant que son décès créera un grand vide au sein de l'équipe.
Directeur du service des incendies de Shefford, André Cadorette tient ici le casque de l'agent Vincent Roy, qui travaillait au sein de la brigade. «Il n'avait aucun ennemi, ce gars-là. Vincent, c'est un gars qui était tout le temps dévoué, un super travaillant», dit-il, en ajoutant que son décès créera un grand vide au sein de l'équipe.

Mort de Vincent Roy: dur lendemain de tragédie

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Moins de 48 heures après l'accident tragique qui a coûté la vie à l'agent Vincent Roy du service de police de Bromont, ses collègues sont de retour au travail, ce matin. Sa famille, ses confrères de travail et les pompiers de Shefford sont en deuil.