La Voix de l’Est
«Tous les soirs, j'ai des clients qui me demandent si on va fermer. On commence à être pas mal tannés de tout ça. On a déjà pas mal moins de monde qui vienne depuis que la municipalité s'est lancée là-dedans. Ça fait mal à notre business», a affirmé Daniel Chénard, propriétaire du bar de danseuses Chez Valmont.
«Tous les soirs, j'ai des clients qui me demandent si on va fermer. On commence à être pas mal tannés de tout ça. On a déjà pas mal moins de monde qui vienne depuis que la municipalité s'est lancée là-dedans. Ça fait mal à notre business», a affirmé Daniel Chénard, propriétaire du bar de danseuses Chez Valmont.

Le bar Chez Valmont souffre de l'avis d'expropriation

Michel Laliberté
Michel Laliberté
La Voix de l'Est
L'avis d'expropriation qui pèse sur la bâtisse au coin de la route 139 et de l'autoroute 10 à Saint-Alphonse-de-Granby nuit aux affaires du bar Chez Valmont, déplore son propriétaire, Daniel Chénard. Il rappelle que son club de danseuses est une entreprise qui opère légalement.