La Voix de l’Est
«C'est effectivement le cas que les Maisons Alouette traversent des temps difficiles. Ce n'est pas ce qu'on a déjà connu et on est venu à la conclusion que nous devions revoir notre modèle d'affaires», a confirmé hier le président, Bradley Berneche.
«C'est effectivement le cas que les Maisons Alouette traversent des temps difficiles. Ce n'est pas ce qu'on a déjà connu et on est venu à la conclusion que nous devions revoir notre modèle d'affaires», a confirmé hier le président, Bradley Berneche.

Les exportations au point mort chez Maisons Alouette

Maxime Massé
Maxime Massé
La Voix de l'Est
Les temps sont durs pour les Maisons Alouette, dont la production tourne présentement au ralenti à son usine de Sainte-Anne-de-la-Rochelle. Le constructeur de maisons usinées fait face à une chute vertigineuse de ses exportations depuis trois ans, notamment en raison de la crise bancaire et immobilière qui a durement frappé les États-Unis. Préparant une réorganisation de ses activités, l'entreprise a choisi de se débarrasser de son site de maison modèle de Saint-Alphonse-de-Granby, qui a été récemment mis en vente, et n'exclut pas d'augmenter le nombre de mises à pied chez ses employés saisonniers.