La Voix de l’Est
La mairesse Pauline Quinlan.
La mairesse Pauline Quinlan.

Un surplus de 797000$ prévu en 2011

Chantal Vallée
Chantal Vallée
La Voix de l'Est
L'année 2010 aura été très coûteuse pour la ville de Bromont. La municipalité a terminé l'année avec un surplus accumulé de seulement à 80 655$ parce qu'elle a dû utiliser son excédent de 2010 et piger dans son bas de laine pour rembourser les sommes payées en trop, en plus des intérêts, à IBM et GE Canada. Les deux entreprises avaient contesté leur évaluation foncière et obtenu gain de cause devant les tribunaux. Ça représente une facture pour la Ville de Bromont de 3,2 millions de dollars pour l'exercice 2010 et plus de 3,8 millions au total.