La Voix de l’Est
Une quarantaine de représentants du CPQMC-1 se sont présentés sur le chantier du centre médical Robinson hier en fin d'avant-midi. Mais l'entrepreneur Yann Tremblay a refusé d'obtempérer à leurs demandes.
Une quarantaine de représentants du CPQMC-1 se sont présentés sur le chantier du centre médical Robinson hier en fin d'avant-midi. Mais l'entrepreneur Yann Tremblay a refusé d'obtempérer à leurs demandes.

Un entrepreneur tient tête aux manifestants

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Le chantier du centre médical Robinson est l'un des rares à être demeuré en activité hier à Granby après le passage d'une quarantaine de représentants du Conseil provincial du Québec des métiers de la construction (International) (CPQMC-I). Contrairement à lundi, l'entrepreneur chargé des travaux de rénovation et d'agrandissement, Yann Tremblay, a refusé d'obtempérer à leurs demandes.