La Voix de l’Est
«C'est un groupe de travail que met en place le gouvernement, pas une commission d'enquête», soutient François Bonnardel, député de Shefford.
«C'est un groupe de travail que met en place le gouvernement, pas une commission d'enquête», soutient François Bonnardel, député de Shefford.

«Charest essaie de sauver les meubles»    — Le député François Bonnardel

Dominique Talbot
La Voix de l'Est
Les députés de l'opposition de la région condamnent vivement le mode de fonctionnement de la commission d'enquête mixte sur la collusion et la corruption dans l'industrie de la construction annoncée par le gouvernement Charest. François Bonnardel, député adéquiste de Shefford, et Étienne-Alexis Boucher, député péquiste de Johnson, s'indignent que cette commission ne s'inscrive pas dans les règles établies par la Loi sur les commissions d'enquête, qui oblige toute personne assignée à témoigner. Seul le choix de la juge France Charbonneau, de la Cour supérieure, réjouit les députés de l'opposition.