La Voix de l’Est
Sébastien Richard, qui a défendu les victimes du Collège Notre-Dame, et Robert Cornellier, qui a créé le comité de victimes d'abus subis au même collège, étaient partagés hier au sujet de cette entente à l'amiable.
Sébastien Richard, qui a défendu les victimes du Collège Notre-Dame, et Robert Cornellier, qui a créé le comité de victimes d'abus subis au même collège, étaient partagés hier au sujet de cette entente à l'amiable.

« C'est une journée extraordinaire pour les victimes »

Chantal Vallée
Chantal Vallée
La Voix de l'Est
Les victimes d'agressions sexuelles commises par des religieux ou des laïcs qui oeuvraient au Collège Saint-Césaire ainsi qu'aux collèges Notre-Dame de Montréal et de Pohénégamook dans le Bas-Saint-Laurent se partageront des indemnités totalisant 18 millions de dollars.