Une pétition déposée «à minuit moins une»

Une résidante de la rue Lemieux, Sylvie Fortin, a déposé une pétition pour s'opposer à l'aménagement d'une piste multifonctionnelle dans la rue.

Une résidante de la rue Lemieux, à Granby, a déposé une pétition au conseil municipal, lundi soir, pour s'opposer à l'aménagement d'une piste multifonctionnelle en avant de chez elle. Le hic, c'est que le contrat pour la réalisation des travaux a déjà été accordé.


Sylvie Fortin, qui habite le secteur depuis deux ans, a d'entrée de jeu dénoncé le développement résidentiel intensif qui sévit à l'arrière de sa résidence et perturbe la quiétude du voisinage. «En arrière de chez nous, il y a une rue, et en avant, il va y avoir une piste multifonctionnelle. Est-ce qu'on peut avoir la paix?», a lancé la citoyenne excédée aux élus. Cette dernière dit d'ailleurs avoir mis sa maison à vendre.

Elle a sondé ses voisins et a récolté les signatures de 33 d'entre eux qui s'opposent également à l'aménagement d'une piste que les piétons, cyclistes et adeptes de roues alignés pourront emprunter pour aller rejoindre le réseau cyclable. Selon Mme Fortin, c'est de «l'argent gaspillé». «Tout le monde a dit non. On ne la veut pas, cette piste. Gardez cet argent-là, vous en aurez peut-être besoin pour le mettre ailleurs», a-t-elle suggéré.



La Ville a décidé de profiter des travaux réalisés dans une partie de la rue Lemieux pour prolonger les infrastructures d'égout et d'aqueduc pour y aménager également un trottoir et une piste multifonctionnelle. Le maire Richard Goulet s'est dit étonné de la position de la citoyenne puisque des résidants du secteur ont été rencontrés en juillet lors d'une assemblée publique de consultation. Les détails des travaux ont été présentés. Mais aucune opposition n'a été formulée à ce moment, fait-il valoir. Mme Fortin n'y a pas été conviée parce qu'elle n'est pas concernée par les travaux d'infrastructures urbaines.

Sécurité

Le maire Goulet fait valoir que deux importants développements résidentiels «convergent» vers la rue Lemieux. À plus long terme, l'installation d'un feu de circulation est prévue à l'angle des rues Lemieux et Denison Est. Ce secteur de la ville se développe à la vitesse grand V. «C'est notre devoir de sécuriser les cyclistes et d'éviter qu'ils aillent à vélo sur Denison. Ceux qui habitent dans l'est de la ville auront une alternative pour rejoindre le centre-ville et les pistes cyclables», dit le maire.

Tous les détails dans l'édition de mercredi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est