La Voix de l’Est
François Bonnardel espère que le passage de Jacques Duchesneau à la commission permettra de changer les choses. «Si la volonté politique n'est pas là, on travaille pour rien.»
François Bonnardel espère que le passage de Jacques Duchesneau à la commission permettra de changer les choses. «Si la volonté politique n'est pas là, on travaille pour rien.»

Comparution de Jacques Duchesneau : Première étape vers une enquête publique

Nancy Beaulieu
Nancy Beaulieu
La Voix de l'Est
François Bonnardel espère que des solutions concrètes résulteront du passage de Jacques Duchesneau devant la Commission de l'administration publique (CAP) cet après-midi à Québec. Même s'il ne questionnera pas lui-même M. Duchesneau, ayant délégué cette tâche à sa collègue Sylvie Roy, le député de Shefford espère que ce témoignage de cinq heures amènera le gouvernement à prendre des actions pour changer le système.