La Voix de l’Est
Les festivaliers étaient au rendez-vous à Saint-Pie, malgré l'incendie qui a ravagé l'un des bâtiments il y a un mois. Mais c'est sous la tente qu'ils ont dansé, une première en 40 ans pour le Festival country.
Les festivaliers étaient au rendez-vous à Saint-Pie, malgré l'incendie qui a ravagé l'un des bâtiments il y a un mois. Mais c'est sous la tente qu'ils ont dansé, une première en 40 ans pour le Festival country.

Un nouveau départ pour le Festival country de Saint-Pie

Ariane Faribault
Ariane Faribault
La Voix de l'Est
La seule odeur de fumée qu'il y avait ce week-end au 41e Festival country et folklorique de Saint-Pie, c'est celui des feux de camp où l'on faisait griller les guimauves. En quelques semaines à peine, le promoteur de l'événement, Julien Lussier, et une équipe de bénévoles venus lui prêter main-forte, ont effacé toute trace de l'incendie qui a ravagé l'un des bâtiments du site le 6 juillet dernier. Et le festival a bel et bien eu lieu, alors que quelque 1500 amateurs étaient au rendez-vous.