La Voix de l’Est
Comme tous les agriculteurs, Pascal Lacoste, d'Ange-Gardien, vit au rythme des prévisions météo. S'il ronge son frein en attendant que le soleil et la chaleur fassent leur oeuvre pour lui permettre d'aller travailler aux champs, il se console tout de même en se disant que «ceux qui sont sur le bord du Richelieu sont encore pires que nous...»
Comme tous les agriculteurs, Pascal Lacoste, d'Ange-Gardien, vit au rythme des prévisions météo. S'il ronge son frein en attendant que le soleil et la chaleur fassent leur oeuvre pour lui permettre d'aller travailler aux champs, il se console tout de même en se disant que «ceux qui sont sur le bord du Richelieu sont encore pires que nous...»

Les pluies abondantes retardent les cultures

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Le temps pluvieux à répétition des derniers jours a mis la patience des agriculteurs à rude épreuve. Ceux qui n'ont pas encore semé ont hâte d'envahir les champs et ceux qui ont déjà mis en terre commencent à craindre de subir des pertes. Mais ils ont tous en commun de vivre au rythme des prévisions météo.