La Voix de l’Est
Bromont a récemment appris qu'elle ne pourrait en appeler de la décision de la Cour supérieure, qui avait fixé l'évaluation de l'usine IBM à 33 M$, alors que la municipalité l'avait plutôt établie à 47 M$ en 2005.
Bromont a récemment appris qu'elle ne pourrait en appeler de la décision de la Cour supérieure, qui avait fixé l'évaluation de l'usine IBM à 33 M$, alors que la municipalité l'avait plutôt établie à 47 M$ en 2005.

Les Bromontois craignent qu'on pige dans leurs poches

Ariane Faribault
Ariane Faribault
La Voix de l'Est
Près de 2,5 millions de dollars à rembourser, des pertes en revenus de taxes de plusieurs milliers de dollars annuellement: le revers de la Ville de Bromont dans le litige concernant l'évaluation foncière de l'usine IBM fera mal aux finances de la municipalité. Et si la mairesse a promis qu'il n'y aurait pas d'augmentation de taxes en 2011, mais elle ne s'est pas avancée pour les années à venir. Ce qui inquiète les citoyens.