La Voix de l’Est
IBM Bromont n'est pas la seule entreprise à contester son évaluation. GE Aviation avait déposé, en 2005, une demande de révision. À ce moment-là, il avait été convenu entre la Ville et l'entreprise d'attendre que les procédures soient terminées avec IBM avant d'aller plus loin.
IBM Bromont n'est pas la seule entreprise à contester son évaluation. GE Aviation avait déposé, en 2005, une demande de révision. À ce moment-là, il avait été convenu entre la Ville et l'entreprise d'attendre que les procédures soient terminées avec IBM avant d'aller plus loin.

«On est allés aussi loin qu'on pouvait», indique Mme Quinlan

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Le litige opposant la Ville de Bromont à IBM est terminé. La Ville ne pourra pas en appeler de la dernière décision de la Cour supérieure concernant la valeur de l'immeuble qui était contestée par l'entreprise. Ainsi en a décidé la Cour d'appel du Québec. Bromont doit maintenant rembourser près de 2,5 millions$ à IBM.