La Voix de l’Est
Milos Raonic a eu de bons mots pour le Challenger de Granby et également son entraîneur de l'époque, Frédéric Niemeyer.
Milos Raonic a eu de bons mots pour le Challenger de Granby et également son entraîneur de l'époque, Frédéric Niemeyer.

Ascension fulgurante pour Milos Raonic

Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est
«Tout va très, très vite présentement. Ma victoire à San Jose, je n'ai même pas eu le temps de m'asseoir deux minutes et de la savourer. J'étais à peine sorti du terrain que je devais rencontrer les journalistes, que je devais recevoir des soins pour mon corps et que je devais prendre l'avion. C'est à ça que ressemble ma nouvelle vie. Oui, ça va très vite.»