La Voix de l’Est
« Nous, on s'arrache le coeur à faire fonctionner nos entreprises et à payer nos taxes et nos impôts et on voit des gens comme ça s'en sortir. C'est agaçant de voir ça passer et de ne pouvoir rien faire », déplore Camille Tétreault, un producteur de porcs de Saint-Césaire (à droite).
« Nous, on s'arrache le coeur à faire fonctionner nos entreprises et à payer nos taxes et nos impôts et on voit des gens comme ça s'en sortir. C'est agaçant de voir ça passer et de ne pouvoir rien faire », déplore Camille Tétreault, un producteur de porcs de Saint-Césaire (à droite).

Les créanciers des Élevages Boulay repartent sans argent et sans réponses

Michel Laliberté
Michel Laliberté
La Voix de l'Est
Dure journée hier pour les créanciers non garantis des Élevages B& F Boulay. Non seulement perdent-ils collectivement 6,6 millions de dollars, mais ils ont quitté l'assemblée des créanciers en obtenant peu de réponses à leurs nombreuses questions liées à la faillite de 16,1 millions de dollars du producteur de porcs de Saint-Césaire.